Dublin, capitale européenne à taille humaine

par voyageursfrancais
0 commentaire

Pays des moutons et de la Guinness, direction Dublin, capitale de l’Irlande !

Fondée par les vikings il y a plus de 1000 ans, Dublin est une ville où la culture est omniprésente. C’est aussi l’une des villes les plus jeunes d’Europe, à taille humaine, qui compte aujourd’hui plus de 520.000 habitants. Elle détient le record du nombre de bars par habitants en Europe.

C’est la destination parfaite pour une escapade d’un week-end voire plus. J’en ai fait l’expérience (Guillaume) car j’ai vécu 8 mois sur place pour perfectionner mon anglais. Depuis, je suis bilingue… ou presque 😄 Anne-Sophie a également fait un voyage scolaire à Dublin et nous avons tout rassemblé pour te proposer un maximum d’infos.


Comment s’y rendre ?

Le moyen le plus facile pour s’y rendre, c’est l’avion. Il faut compter environ 2h de vol depuis Paris ou encore Bordeaux.

Tu auras le choix entre plusieurs compagnies, notamment Aer Lingus, Ryanair ou encore Transavia. Jette un coup d’œil de temps en temps sur les comparateurs afin d’obtenir le meilleur tarif. En fonction des saisons, tu pourras trouver des billets aller-retour pour moins de 30€, une très bonne affaire !

Une fois arrivé à l’aéroport, il te faudra regagner le centre-ville en transports. Tu auras deux options pour cela :

1 – Prendre le bus : la solution la plus économique qui te permettra d’atteindre les grandes artères du centre-ville (O’Connell Street, Temple Bar…). Il te faudra compter entre 30 et 40 minutes de trajet.

Voici les différentes navettes disponibles :

– Dublin bus : ce sont les bus bleus et jaunes à deux étages, ils sont facilement reconnaissables (il te faudra récupérer les lignes 16A et 41). Le trajet te coûtera 2,20€ par personne (1€ pour les enfants). L’inconvénient, c’est qu’il te faudra compter 1h de trajet, ces bus-là s’arrêtant à tous les arrêts.
– Airlink : la ligne express te mènera vers le centre-ville en 30-40 minutes pour 7€ par personne (3€ par enfant). Les numéros de ligne : 747 et 748.
– Aircoach : ce sont les bus les plus directs et ils apportent le plus de confort. Compter 10€ par personne (1,50€ par enfant) pour un trajet.

2 – Prendre le taxi : ce n’est pas la solution la plus économique mais la plus rapide et la plus simple si tu ne souhaites pas t’embêter avec les transports en commun.

Pour le logement sur place, on te conseille de réserver un hôtel, Airbnb ou une auberge de jeunesse dans les quartiers situés non loin de la Liffey, fleuve qui coupe la ville en deux. Cela te permettra d’avoir une position centrale pour optimiser le plus possible tes déplacements.

Si tu cherches une solution économique, nous te conseillons l’auberge de Jeunesse « Abbey Court Hostel » qui se situe sur le bord de la Liffey, à deux pas d’O’Connell Street et du quartier de Temple Bar. Guillaume y a vécu 8 mois, il sait donc de quoi il parle. Si tu souhaites plus d’infos, n’hésite pas à te rendre sur leur site Internet.

One Park, le bon plan parking

Quand on prend l’avion, on doit toujours trouver une solution pour garer sa voiture, c’est souvent un casse-tête. Avec One Park plus besoin de s’embêter, ils proposent un large de choix de parkings. La réservation est simple et très rapide !

Profite de notre code promo -10%


À savoir sur l’Irlande et sa capitale

L’Irlande ne fait plus partie de l’Europe mais appartient toujours à la zone euro et le coût de la vie n’est pas supérieur à la France. Les prix seront plus élevés à Dublin que dans d’autres villes Irlandaises car c’est une capitale. À Paris, c’est toujours plus cher qu’en province.

Comme en Angleterre, il faudra reculer ta montre d’une heure à ton arrivée.

L’anglais est la principale langue parlée avec l’Irlandais. Tu n’auras pas de mal à te faire comprendre dans la capitale, c’est si tu t’éloignes dans des régions plus reculées que tu peux avoir du mal à dialoguer si les personnes ne parlent que l’Irlandais. Par contre pour comprendre leur anglais bon courage, ils ont un sacré accent !

Au niveau du climat, tu pourras connaître les quatre saisons en une journée. Le temps est imprévisible ! Tu auras normalement plus de chances d’avoir beau temps si tu viens d’avril à septembre.

Pour les dublinois, rien n’est plus important que de passer un bon moment. Ils appellent cela le craic. Tu entendras peut-être l’expression « What’s the craic » lors de ton séjour. C’est l’équivalent de notre « Quoi de neuf ? ».

Petit rappel important : n’oublie pas de prendre avec toi une carte d’identité (non périmée et encore valable 3 mois après la fin du séjour) ou ton Passeport. N’oublie pas également de prendre avec toi ta carte européenne d’assurance maladie.

Enfin, une petite anecdote : l’Irlande est le deuxième pays du monde où la bière est la plus consommée, jusqu’à 130 litres par personne et par an, presque 100 litres de plus qu’en France. Ce n’est pas pour rien qu’il y a plus de 1000 pubs dans la ville !


Comment se déplacer à Dublin ?

Dublin est une ville qui se découvre très facilement à pied. Tu peux traverser la ville d’un bout à l’autre en passant par le centre en moins d’une heure. Le meilleur moyen pour sentir les différentes atmosphères d’un quartier à l’autre.

Si tu souhaites visiter des sites un peu plus éloignés, voici les différentes options dont tu disposeras :

– Le Bus : tu peux utiliser l’application Dublin Bus pour calculer combien te coutera le trajet en notant tes arrêts. Cela sera nécessaire car tu devras payer le transport comptant au chauffeur en montant. Les billets ne sont pas acceptés, uniquement les pièces. De plus, cette option est relativement chère par rapport à la France (compter entre 2 et 3€ pour 3 arrêts).
– Le Luas (tram)
– Le DART (semblable au RER)

Tu as également la possibilité d’acheter la « Leap Visitor Card », la solution la plus simple pour les touristes notamment. Tu pourras voyager sans restriction pendant la période sélectionnée avec Airlink, Dublin Bus, Luas, DART.

Les différentes options proposées :

– 1 jour (24h) : 10€ ;
– 3 jours (72h) : 19,50€
– 7 jours (168h : 40€.
La période de validité commence dès la première utilisation de la carte.


LES INCONTOURNABLES À DUBLIN

Temple Bar

C’est le quartier le plus célèbre de la ville, et également le plus animé. Il est situé au sud de la Liffey. Dans ce vieux quartier aux rues étroites et pavées, tu trouveras de nombreux pubs, restaurants typiques et petites boutiques.

Tu trouveras notamment le pub « carte postale » de Dublin avec sa devanture rouge qui porte le même nom que le quartier.

Le soir, l’ambiance est incroyable. Pour bien t’en imprégner, on te conseille de faire plusieurs pubs afin de partager un bon moment avec les dublinois en écoutant de la musique en live. Tu trouveras dans ce quartier le meilleur rapport qualité prix pour les boissons et la restauration.

Si tu souhaites parcourir le quartier à la recherche des meilleurs pubs, tu peux opter pour une visite festive avec un guide anglophone.

Si tu n’aimes pas trop la foule, on te déconseille d’y aller le soir mais plutôt le matin, il y aura beaucoup moins de monde.


Trinity College et sa bibliothèque

C’est la plus ancienne université d’Irlande et c’est l’une des plus prestigieuses. Elle a été fondée par la reine Elisabeth 1ère au XVIe siècle pour constituer l’élite britannique.

Aujourd’hui, l’Université s’étend sur 19 hectares et compte près de 17.000 étudiants. Elle est constituée d’anciens bâtiments historiques et de constructions plus récentes. Le campanile en est devenu l’icône et tu pourras l’apercevoir en entrant (l’entrée est libre). Avec son développement, d’autres bâtiments ont été acquis par l’Université en centre-ville et dans le sud de la ville.

La salle emblématique du Trinity College : sa grande bibliothèque ! Semblable à celle de Poudlard (si tu es fan d’Harry Potter), elle est considérée comme l’une des plus belles au monde. Sa plus grande pièce (Long Room) est longue de 65 mètres.

Tu te demandes probablement combien de livres il peut y avoir dans cette immense bibliothèque. La réponse : 200.000. Elle abrite certains des plus anciens manuscrits au monde, dont le livre de Kells, vieux d’un millénaire. Tu pourras l’apercevoir lors de ta visite.

Tu pourras également admirer la harpe de Brian Boru, le seul grand roi d’Irlande. Cet instrument est devenu le symbole national de l’Irlande.

Informations pratiques : l’accès à la bibliothèque est payant (ce n’est d’ailleurs pas donné car l’entrée est à 11€) mais la visite vaut le coup. Nous te conseillons de la réserver en ligne sur le site Internet du Trinity College.


Grafton Street et le Parc St Stephen’s Green

C’est l’une des plus importantes rues commerçantes de Dublin. Elle est connue pour ses boutiques et ses artistes de rue qui s’y produisent régulièrement (notamment le week-end).

Tu pourras commencer ta balade au début de la rue à côté de Trinity College et la terminer au Parc St Stephen’s Green, lieu que les dublinois affectent particulièrement pour se ressourcer.

© Crédit photo Dronepicr

Ce parc de 9 hectares est très joli et plutôt agréable pour une petite balade au vert. À l’automne, les couleurs sont vraiment belles et la visite est indispensable, surtout si tu aimes la photographie.

À côté du parc se trouve un grand centre commercial avec une architecture atypique, il vaut également le coup d’œil (surtout si tu y vas à Noël, les décorations sont superbes). Tu pourras y trouver quelques boutiques typiquement irlandaises, l’occasion de ramener quelques souvenirs.


O’Connell Street

C’est l’une des principales avenues de Dublin. Elle est longue de 500 mètres et c’est également l’une des plus larges d’Europe (49m).

Tu y trouveras la Poste centrale, un bâtiment historique important pour les dublinois car c’est ici qu’a été proclamé l’indépendance.

En face, tu seras surement intrigué par le « Spire », poteau en acier de 121 mètres de hauteur qui représente l’Irlande moderne, dynamique et confiante. C’est la plus haute sculpture dans le monde et il est difficile de la rater.


Balade le long de la Liffey jusqu’aux docks

La Liffey est un fleuve Irlandais de 125 kilomètres qui traverse Dublin pour se jeter dans la mer d’Irlande. Il découpe la ville en deux parties : au nord, tu trouveras tous les quartiers commerçants et industriels et au sud les quartiers plus traditionnels, les parcs, jardins ainsi que les zones résidentielles.

On te conseille de suivre le circuit « Bachelor Walk », une promenade qui commence dans le quartier de Temple Bar et qui te fait aller jusqu’aux docks.

Une balade idéale pour découvrir les 9 ponts de la ville. Deux d’entre eux sont célèbres :

« Ha’Penny Bridge » : c’est le seul pont piéton de la ville (photo ci-dessus). Il date de 1816 et à l’époque, un droit de péage avait été instauré afin de rembourser le coût de la construction. Il fallait payer un « half-penny » pour pouvoir l’emprunter, son nom vient de là.

« Samuel Beckett Bridge » : pont construit en 2009 avec la forme d’une harpe (photo ci-dessus). Derrière ce symbole, il y a toute l’identité celtique très affirmée à Dublin. Il porte le nom d’un célèbre écrivain, poète et dramaturge connu principalement pour son œuvre théâtrale. Sa pièce de théâtre la plus célèbre est « En attendant Godot ».

Lors de ta balade, tu pourras aussi apercevoir une sorte de grand tube en verre. C’est le Palais des Congrès de Dublin (The Convention Centre). Il sert avant tout à accueillir des conférences internationales et des séminaires.

À ton arrivée dans le quartier des Docks, tu seras frappé par l’architecture de certains bâtiments. Ce quartier est devenu le centre financier de la ville et il héberge aujourd’hui des prestigieuses entreprises (Facebook, Google, Yahoo, Ebay…). Cela a permis au quartier de s’animer de plus en plus et d’accueillir une multitude de nationalités différentes, ce qui lui fait du bien.


Howth

Après avoir arpenté la ville de quartiers en quartiers, de pubs en pubs, nous te conseillons de mettre le cap vers Howth, une presqu’île située à moins de 30 minutes de Dublin en train (Prendre le DART – Compter moins de 10€/personne). Beaucoup de dublinois s’y rendent le week-end pour s’accorder une pause et se balader en famille.

Sur place, tu pourras découvrir le village de pêcheurs, déguster un bon fish & chips, et peut être même apercevoir des Phoques !

Ensuite, on te conseille de faire la « Cliff Path Walk », une superbe balade qui longe les falaises et t’offrira des paysages magnifiques (compter environ 2h de marche). On va te mettre quelques photos pour que tu puisses juger par toi-même.


SI TU AS LE TEMPS

Phoenix Park

Situé en plein centre-ville de Dublin, ce parc est le plus grand espace vert situé dans une capitale européenne. Sa surface est deux fois plus grande que Central Park New York, impressionnant non ? Il s’étale sur pas moins de 712 hectares !
Le président Irlandais y a sa résidence officielle ainsi que l’ambassadeur des États-Unis.

C’est un havre de paix et un paradis pour les sportifs et les promeneurs mais pas que… Tu pourras y trouver des centaines de Daims en liberté (si tu veux réussir à en apercevoir, tente ta chance du côté de la grande croix).

Dans le parc, tu pourras également apercevoir le Wellington Monument, bâti en l’honneur d’un dublinois rebaptisé le duc d’acier, qui vainquit Napoléon à la bataille de Waterloo.


Guinness Storehouse

Le temple de la Guinness ! Un musée dédié à la boisson préférée des dublinois. L’occasion pour toi de découvrir toute son histoire et le processus de fabrication : elle serait née au cours du XVIIIe siècle, alors que l’eau de la Liffey devint trop polluée pour être bue.

À la fin de la visite, une pinte te sera offerte au Gravity Bar, bar rooftop du musée, avec une jolie vue panoramique sur la ville.

© Crédit photo bjaglin

Petite anecdote : la harpe est un emblème national en Irlande comme le trèfle. Sur le logo de la marque Guinness, la harpe est inversée par rapport à l’emblème national. Sais-tu pourquoi ? La réponse va t’étonner : quand l’État Irlandais a voulu utiliser son emblème en tant qu’emblème officiel, ils se sont rendu compte que Guinness détenait le copyright, ils ont donc du retourner la harpe.

Informations pratiques : nous te conseillons de réserver ton entrée en ligne sur le site Internet du Musée. L’entrée est à 19,50€ par personne (bière comprise dans le tarif).


Cathédrale Christ Church

Tu trouveras beaucoup de lieux de culte dans la capitale Irlandaise. Si tu as le temps dans ton programme, prévois une visite de la Cathédrale Christ Church, l’un des monuments historiques les plus emblématiques de la ville.

© Crédit photo donaldytong

Cette cathédrale de style médiéval est plutôt imposante et c’est pour nous la plus jolie de la ville.
Si tu es fan des cathédrales, tu peux également te rendre à celle de Saint Patrick qui n’est pas mal non plus.


Château de Dublin

Situé au cœur historique de la ville à côté de la Cathédrale Christ Church, le château de Dublin est un symbole de l’histoire Irlandaise. Il a été bâti sur un ancien site Viking. Il a servi de prison, de forteresse et de trésorerie.

Tu as la possibilité de le visiter mais toutes ses salles ne sont pas ouvertes au public. Il est utilisé aujourd’hui dans le cadre de cérémonies et réceptions officielles.

Tu peux réserver tes billets sur le site Internet du Château (le tarif adulte est de 8€ par personne et si tu souhaites une visite guidée, c’est 12€).


Excursions

Si tu as prévu de rester plus de temps en Irlande, alors on te conseille de partir découvrir d’autres régions. On publiera prochainement une liste d’excursions possibles au départ de Dublin.


NOS BONNES ADRESSES

Bobo’s gourmet burgers

Si tu aimes les burgers, alors fonce dans ce restaurant les yeux fermés ! Les Burgers sont copieux, originaux et délicieux !
Attention les accompagnements (frites etc.) sont à prendre en plus à côté.

Aller, pour te mettre en appétit…

Adresse : 74 Middle Abbey Street, Dublin 1


Queens of tarts

Un lieu validé à 100%. Durant mes 8 mois à Dublin, je me suis rendu plusieurs fois ici. C’est le lieu parfait pour une petite pause sucrée : les pâtisseries sont excellentes et tu auras du mal à faire ton choix. Personnellement, je te recommande sans hésiter le « Bailey Cheesecake ». Je regrette juste qu’ils n’aient jamais voulu me donner la recette… J’ai essayé à plusieurs reprises de l’obtenir mais sans succès.

Adresses :
– Cows Lane, Dame Street, Dublin 2, Ireland
– Cork Hill, Dame Street, Dublin 2, Ireland


Café, Late bar, restaurant “The church”

Comme tu auras pu le comprendre, la religion est ancrée dans l’identité des Irlandais. 90% d’entre eux revendiquent une appartenance religieuse.

Depuis quelques décennies, les églises sont de plus en plus désertées par les fidèles et certains lieux de culte sont reconvertis. C’est le cas du restaurant « The Church », situé dans le quartier de Dublin 1. Il est installé dans une église qui a plus de 300 ans. 4 ans et 16 millions d’euros ont été nécessaire pour effectuer les travaux.

View this post on Instagram

The best of Music DJ till late !

A post shared by The Church | Bar & Restaurant (@thechurchdublin) on

Si tu aimes la cuisine gastronomique et les lieux insolites, alors c’est l’endroit parfait pour toi ! L’établissement propose également des concerts auxquels tu pourras assister.

Adresse : Junction of Mary St. and, Jervis St, Dublin 1


LE PROGRAMME QUE L’ON TE CONSEILLE

Jour 1

Promenade à Trinity College et visite de l’ancienne Bibliothèque
Balade dans Grafton Street jusqu’au parc St Stephen’s Green
Pause shopping au Centre Commercial St Stephen’s Green
Promenade dans le quartier de Temple Bar
Pause gourmande à « Queens of Tarts »
Soirée dans un pub

Jour 2

Promenade sur O’Connell Street
Bachelors Walk le long de la Liffey jusqu’aux Docks
Escapade à Howth
Retour sur Dublin et soirée au restaurant « The Church »

Jour 3 (option week-end prolongé)

Promenade dans Phoenix Park
Visite de la Cathédrale Christ Church
Balade aux abords du Château
Visite Guinness Storehouse Dîner au restaurant Bobo’s Gourmet Burgers

Laisser un commentaire

Notre site Internet utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En continuant, vous acceptez de recevoir les cookies. Accepter en savoir plus

Politique de confidentialité et cookies