ITINÉRAIRE – 2 semaines en Guadeloupe

par voyageursfrancais
2 commentaires

Les voyages surprises sont toujours les meilleurs ! Guillaume m’en a fait une belle pour nos 5 ans ensemble puisqu’il a décidé de m’emmener en Guadeloupe. Un séjour romantique dans un lieu paradisiaque. Que demander de plus ?!

Quel bonheur de quitter le froid pour retrouver le soleil ! Même si le choc thermique au retour a été un peu rude puisque nous sommes rentrés… sous la neige ! Mais ne commençons pas par la fin, on t’emmène sur l’île papillon pour 15 jours inoubliables.


Comment se rendre en Guadeloupe ?

Le moyen le plus facile pour s’y rendre est bien évidemment l’avion, de nombreuses compagnies proposent cette destination mais nous avons choisi de faire confiance à Air Caraïbes qui est une excellente compagnie d’un point de vue confort et rapport qualité/prix.

De Paris à Pointe-à-Pitre, il faut compter 8h de vol depuis Orly. Hors période scolaire, on peut trouver des billets pour 500 à 600 € aller/retour par personne. Nous y sommes allés en janvier au moment de la rentrée.

Le vol s’est très bien déroulé, pas de retard et les repas étaient vraiment bons. C’était vraiment agréable de pouvoir regarder des films pour s’occuper et notamment des films récents. Il ne fallait surtout pas que l’on dorme car avec le décalage horaire, nous sommes arrivés le soir en Guadeloupe. Air Caraïbes possède les nouveaux Airbus A350, ce sont les derniers nés et le confort est au rendez-vous, ce qui est appréciable pour des vols long courrier.

Air Caraïbes
Air Caraïbes

Onepark, le bon plan parking

Quand on prend l’avion, on doit toujours trouver une solution pour garer sa voiture, c’est souvent un casse-tête. Avec One Park plus besoin de s’embêter, ils proposent un large de choix de parkings. La réservation est simple et très rapide ! La voiture est en sécurité et sans se ruiner. Pour ce voyage, nous sommes partis de l’aéroport d’Orly et avons choisi de laisser notre voiture à l’hôtel Hilton. La navette « Green line » passe toutes les 30 minutes et nous a déposé devant le terminal.

Profite de notre code promo -10%


À savoir sur la Guadeloupe

La Guadeloupe bénéficie d’un climat tropical ce qui permet de profiter de températures moyennes situées entre 25°C et 35°C. La meilleure période pour s’y rendre, c’est de décembre à avril car c’est la période où les pluies et les tempêtes tropicales sont les moins importantes. Malgré tout, la météo est assez capricieuse et peut réserver des surprises. Ce qui est sûr, c’est qu’il faut prévoir à la fois des vêtements pour la pluie et adaptés à la chaleur. Prévois donc de la crème solaire, un imperméable et un bon anti-moustique.

Le prix de la vie sur place est plus élevé qu’en métropole, notamment en ce qui concerne la nourriture et les restaurants. Tu pourras cependant trouver des logements confortables et accessibles. De nombreux Guadeloupéens ont aménagé des petits appartements chez eux et les proposent à la location.


Comment se déplacer en Guadeloupe ?

Concernant les déplacements, nous avons fait le choix de louer une voiture pour avoir plus de flexibilité et pour pouvoir se déplacer très tôt le matin afin d’éviter la foule sur certains lieux touristiques.

Le réseau de bus est assez développé mais ne l’ayant pas testé par nous-même, impossible de te dire si les horaires sont respectés et les passages fréquents.

Concernant les ferries, nous te conseillons de les réserver en avance pour être sûr de pouvoir te déplacer sur les différentes îles. Ce serait dommage de les manquer, ce sont pour nous nos plus beaux souvenir de l’île Papillon.


Jour 1 – Notre arrivée

Arrivée à Pointe-à-Pitre et récupération de la voiture de location

Après 8h de vol avec Air Caraïbes, nous voici enfin en Guadeloupe ! La première chose qui nous frappe, c’est la chaleur. On a bien quitté le froid hivernal de Paris et on a hâte de sortir les shorts et les tee-shirts des valises.

À notre sortie de l’aéroport, notre loueur nous récupère en van et nous amène à notre voiture de location. Nous sommes passés par le site Internet « Rentiles » qui permet de comparer les meilleurs prix de location. Le comparateur est très simple d’utilisation et nous a permis de trouver une vraie pépite : « Gwa-Dom ».

Capture d'écran du site Internet Rentîles

Le loueur Gwa-Dom est joignable très facilement en cas de problème ou de question et c’est super important. Ils ont été aux petits soins avec nous, et vraiment serviables. À la fin du séjour, quand on a rendu la voiture, ils nous ont même proposé de nous amener au ferry car nous devions prendre le ferry pour aller à Marie-Galante.

De retour de Marie-Galante, comme nous n’avions plus de voiture ni de logement, ils sont revenus pour prendre nos bagages afin de nous permettre de nous promener dans Pointe-à-Pitre (nous n’avions pas trouvé de consignes pour laisser nos bagages en sécurité). On a donc pu en profiter jusqu’au bout sans trainer nos bagages. Ensuite, ils nous ont amené au terminal de l’aéroport.

Voiture louée sur Rentîles

🛏️ Nuit à l’hôtel « La Créole Beach » – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.


Jour 2 – Découverte de Sainte-Anne et ses alentours

La plage de la Caravelle

Notre séjour débute et quoi de plus naturel que de commencer par une plage. Nous voici donc parti en direction la plage de la Caravelle. La difficulté majeure, c’est d’arriver à trouver une place pour se garer, donc évite les heures de pointe. La plage est très populaire et on comprend vite pourquoi.

Plage de la Caravelle Guadeloupe

C’est une vraie carte postale, des palmiers, des cocotiers, du sable blanc et une eau bleue sur plus d’un kilomètre. Le dépaysement est total. Ce qui rend cette plage si populaire, c’est son eau claire, calme et peu profonde et ce n’est pas le cas partout.

Un vrai petit coin de paradis qui nous permet de très bien commencer le séjour. On en profite même pour goûter à une noix de coco toute fraîche, ouverte par un fameux pirate.

Plage de la Caravelle Guadeloupe

🍴 Déjeuner au restaurant « Le Grand Bleu » – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.

Le village artisanal de Sainte-Anne

Après un déjeuner avec vue dans un endroit incroyable, l’Hôtel La Toubana & SPA, nous décidons d’aller visiter le village artisanal de Saint-Anne. Tu le reconnaîtras facilement, il se trouve sur l’axe principal et se compose de belles cabanes colorées.

Village artisanal Sainte-Anne

C’est notre premier jour mais on craque déjà pour quelques souvenirs dont des bols en noix de coco et franchement on ne regrette pas. De tout le séjour, c’est ici qu’on a trouvé le plus de variété et de qualité pour les souvenirs. Il y a vraiment des boutiques sympas.

La plage de Sainte-Anne

Après un peu de ravitaillement, on reprend la direction de la plage, cette fois à Sainte-Anne.

La plage est très accueillante avec une nouvelle fois pleins de cocotiers. On en profite pour se baigner et prendre le temps d’admirer le coucher de soleil. Notre deuxième journée s’achève et on en a déjà pris plein les yeux.

Coucher de soleil sur la plage de Sainte-Anne

🛏️ Nuit à l’hôtel Bwa Chik de Saint-François – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.


Jour 3 – Une excursion à Petite-Terre

Petite-Terre est un archipel composé de deux îles situées à une dizaine de kilomètres au sud-est de Saint-François. Cette réserve naturelle est le paradis des iguanes et c’est également le lieu rêvé pour espérer nager avec des tortues, des raies ou des bébés requins citron.

Nous avons réservé l’excursion avec Tarzan Excursions. Au lever du jour, tu embarqueras sur un speed boat pour 45 min de traversée avant d’arriver au paradis. Tu devras impérativement réserver avec un loueur agréé pour pouvoir t’y rendre. Pour préserver les lieux, seul un nombre précis de touristes sont autorisés chaque jour. D’ailleurs réserve en avance.

Nous t’invitons à lire notre article dédié sur l’excursion : journée snorkeling à Petite Terre, l’île aux iguanes.

Petite Terre Guadeloupe

🛏️ Nuit à l’hôtel Bwa Chik de Saint-François – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.


Jour 4 – Le road-trip se poursuit sur Grande Terre

Le lever de soleil depuis la pointe des châteaux

Un nouveau réveil matinal pour assister au lever du soleil depuis la pointe des Châteaux, un lieu touristique assez populaire. Depuis l’hôtel, il nous faut une quinzaine de minutes en voiture pour rejoindre le parking. Le reste se fait à pied.

Plusieurs sentiers permettent de se promener mais en suivant le sentier principal tu pourras grimper tout en haut pour profiter d’une vue mémorable. Attention par contre, c’est un endroit très venteux donc s’il ne fait pas très beau, sois prudent.

L’endroit est vraiment idéal au lever du soleil, la lumière y est optimale, le souvenir n’en sera que décuplé. Tu as une vue panoramique sur l’Océan Atlantique et sur les rochers qui émergent de l’eau.

Pointe des Châteaux Saint-François
Pointe des Châteaux Saint-François

Les falaises de la Porte d’enfer et la pointe de la grande vigie

Sur la côte Nord de l’île, deux sites emblématiques sont à découvrir : les falaises de la Porte d’enfer et la pointe de la grande vigie. De ces deux endroits, tu auras une vue spectaculaire sur les falaises et l’Océan. C’est assez impressionnant, d’autant que les lieux sont assez venteux.

Falaises de la Porte d’enfer et la pointe de la grande vigie
Falaises de la Porte d’enfer et la pointe de la grande vigie

L’Anse Bertrand

L’Anse Bertrand est réputée pour ses plages de sables blancs et ses eaux cristallines. Nous avons porté notre dévolu sur la place de la Chapelle avec ses nombreux cocotiers. Elle est considérée comme l’une des plus belles. Si tu souhaites en voir un peu plus, les plages de l’Anse Laborde et de la Porte d’Enfer sont aussi des pépites mais nous n’avons pas pu toutes les faire.

Anse Bertrand - Guadeloupe
Anse Bertrand - Guadeloupe

L’Anse Castalia et le « trou bleu »

Le « Trou bleu » se trouve à l’extrémité de l’Anse Castalia à Deshaies. C’est un endroit secret et très apprécié des locaux. Pour y accéder, il faut marcher environ 10 minutes. Après 5 minutes à travers la forêt, il te faudra descendre une paroi rocheuse et on te conseille fortement de prendre de bonnes chaussures, surtout si le sol n’est pas sec.

L’endroit est paradisiaque, mais lorsqu’il fait beau. Nous avons malheureusement testé les averses soudaines dont la Guadeloupe a le secret. En quelques minutes nous étions complètement trempés, le chemin s’est transformé en boue et tout était très glissant. Nous n’avons donc pas pu descendre pour nous baigner dans cette fabuleuse piscine naturelle.

Si tu en as la possibilité profites-en pour y aller, c’est un lieu moins connu, donc peu fréquenté et idéal pour faire de la plongée en apnée. Évite cependant d’y aller par mauvais temps, l’eau peut être déchainée dans ces cas-là et c’est dangereux.

On a terminé trempés à l'Anse Castalia

Le coucher de soleil depuis l’Anse du souffleur

Après s’être changé au bord de la route suite à l’averse qui nous a surprise au « trou bleu », nous avons choisi la plage du souffleur pour assister au coucher du soleil. Là encore, de très nombreux cocotiers mais c’était un peu moins sauvage que les précédentes, on a un peu moins aimé.

Anse du souffleur

🛏️ Nuit dans une maison à Petit-Canal avec piscine (réservation sur Booking).


Jour 5 – Une immersion au cœur de la nature guadeloupéenne

L’ancienne prison de Petit-Canal

La visite des ruines de l’ancienne prison de Petit-Canal est assez impressionnante. La nature a repris ses droits ici, un figuier immense a poussé au cœur de la prison et ses immenses racines courent à présent partout dans la prison, donnant une atmosphère particulière au lieu.

En prenant le temps d’observer les détails, on peut encore apercevoir des inscriptions sur les murs, des barreaux en fer et des dalles au sol. Nous t’invitons à te renseigner sur les nombreuses légendes qui existent sur ce lieu et sur son histoire en lien avec la sombre période de l’esclavage.

Ancienne prison Petit-Canal
Ancienne prison Petit-Canal

🍴 Déjeuner à Petit Bourg « Chez Zézette » – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.

Les jardins de Valombreuse

La nature luxuriante de la Guadeloupe est observable partout mais pour en apprendre plus sur les différentes espèces qu’on peut retrouver ici, rien de mieux que de visiter les jardins de Valombreuse. L’entrée adulte est à 16,50 € et pour les enfants de 3 à 12 ans c’est 11 €.

Créé en 1818 par la famille Murat, il a changé de propriétaire au fil du temps et il s’est chaque fois enrichi un peu plus. C’est en 1930 que le domaine est finalement transformé en parc botanique et ouvert au public 1968.

Les jardins de Valombreuse

À ton arrivée au jardin, tu commenceras par en faire le tour en petit train avant de pouvoir le parcourir à pied. Durant la balade, tu pourras entendre des explications sur les différents espaces, une belle introduction avant de pouvoir flâner dans les allées. La multitude des couleurs et des motifs est incroyable !

Les jardins de Valombreuse

Nous te conseillons vraiment de prévoir du temps sur place, c’est assez grand et il y a pleins de choses à voir. On a passé pas mal de temps dans l’espace des roses de porcelaine à observer les colibris ou à donner à manger aux centaines de carpes koï.

Les jardins de Valombreuse
Les jardins de Valombreuse

🛏️ Nuit aux gîtes « La troisième Chute » (réservation sur Booking).


Jour 6 – Le début du road-trip sur Basse Terre

L’allée Dumanoir à Capesterre-Belle-Eau

L’allée Dumanoir est emblématique grâce à ses centaines de palmiers (400 au total sur 1,2 kilomètres) qui s’alignent de chaque côté de la route. L’endroit est très photogénique et il y a plein de photos sur Instagram. Si tu dois faire une photo souvenir, tu peux la faire ici sans hésiter. Il y a un petit parking en arrivant après le rond-point pour te garer facilement.

Évite de te garer n’importe où comme plein de touristes font. Et soit attentif à la circulation. Respecter les lieux est primordial ! Si tu veux éviter la foule, vient tôt et tu auras les lieux pour toi, parfait pour prendre une jolie photo sans personne !

Allée Dumanoir - Guadeloupe

Les chutes du Carbet

Les chutes du Carbet sont au nombre de trois. La plus facile d’accès est la deuxième, c’est celle qu’on a faite, elle fait 110 mètres de haut. Depuis le parking, il te faudra 45 min aller/retour pour t’y rendre. L’accès est facile, le chemin se fait sur un sentier aménagé avec des marches et des escaliers mais ça descend pas mal, il te faudra donc tout remonter au retour. Les mollets travaillent un peu, rien de bien compliqué mais avec la chaleur, c’est assez « écrasant ».

Chutes du Carbet
Chutes du Carbet

La première chute, haute de 115 mètres est visible depuis le panorama en haut du parking mais pour avoir la chance de l’admirer de près, il te faudra 3h aller/retour. Enfin, la troisième, haute de 20 mètres mais avec un débit plus important est accessible en 5h aller/retour depuis le parking ou en 1h30 aller/retour depuis Capesterre Belle-Eau.

Attention, l’accès est à présent payant, il te faudra débourser 5 € par personne et les places de parking situées le long de la route sont assez limitées, c’est vite complet.

Le bassin Paradise

Situé le long de la route qui mène aux chutes du Carbet, le bassin Paradise est malheureusement fermé depuis quelques temps à cause du risque d’éboulement. On était assez déçu mais c’est comme ça. La nature garde pour elle cet endroit paradisiaque.

Accès au Bassin Paradise fermé

🍴 Déjeuner au Cabana Grill – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.

La plage de sable noir de Grande Anse à Trois-Rivières

Depuis notre voyage en Islande, on a une vraie passion pour les plages de sable noir, l’atmosphère est complètement différente par rapport aux plages de sable blanc ou doré. Celle de Grande Anse est magnifique, le seul inconvénient, ce sont les vagues assez puissantes. La baignade y est moins tranquille, en revanche elle fait le bonheur des surfeurs.

Plage de sable noir de Grande Anse à Trois-Rivières
Plage de sable noir de Grande Anse à Trois-Rivières

🛏️ Nuit à la villa « Les trésors de Laurelia » – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.


Jours 7 et 8 – La découverte des Saintes

Les Saintes, archipel de plusieurs îles considérées comme l’un des plus beaux endroits de la Guadeloupe. On te confirme qu’elles font parties de nos endroits préférés. On a adoré s’y rendre pendant 2 jours et c’est d’ailleurs le temps qu’on te conseille sur place.

Même si ce n’est pas très grand, il y a vraiment beaucoup de choses à voir et ce serait dommage de faire ça en vitesse. Pour te donner un petit aperçu des activités possibles, on a passé une soirée sur un catamaran et c’était incroyable.

Pour découvrir plus précisément ce que l’on a pu voir et faire, nous t’invitons à lire notre article dédié : 2 jours aux Saintes en Guadeloupe.

Les Saintes depuis le Chameau

Jour 9 – Une journée dégustation des productions locales

La distillerie Bologne

Impossible de venir en Guadeloupe sans visiter une des nombreuses distilleries de rhum. On commence par la distillerie Bologne qui se trouve au pied de la Soufrière et produit du rhum agricole depuis 1930.

Vue sur la souffrière depuis la Distillerie Bologne Guadeloupe

La distillerie propose des visites guidées avec dégustation au tarif de 5,50 €. Nous te conseillons vraiment de faire cette visite très intéressante. On a d’ailleurs visité 3 distilleries et c’est celle-ci qu’on a préféré. La visite dure 1h30 et tu découvriras les différentes étapes de fabrication et les différentes variétés de cannes à sucre cultivées.

Si tu veux être sûr d’avoir de la place, réserve en avance, les visites sont très demandées et complètes très rapidement. Pendant qu’on attendait le début de la visite, une dizaine de personnes ont dû rebrousser chemin car c’était complet.

Distillerie Bologne Guadeloupe
Distillerie Bologne Guadeloupe
Distillerie Bologne Guadeloupe

Le domaine de Vanibel

Après avoir découvert la fabrication du rhum, nous prenons la direction du domaine de Vanibel pour découvrir les plantations de café. Cette fois, la réservation est obligatoire (par téléphone) et le nombre des visites guidées est limité.

Pendant la visite qui dure environ 1h, tu découvriras toutes les étapes pour cultiver, récolter et travailler le café. Tu en apprendras plus également sur la fécondation des fleurs du vanillier et sur la culture du cacao et des bananes.

Domaine de Vanibel

Ce qui est intéressant, c’est que le domaine a une vraie démarche de préservation des traditions et continue la récolte du café à la main. Comme ils le disent, ils cultivent un vrai jardin créole, toutes les plantes s’aident les unes les autres et cohabitent ensembles. À aucun moment, tu n’auras l’impression d’être sur une exploitation agricole, tu es vraiment comme dans la forêt.

Domaine de Vanibel

Une petite boutique te permettra de ramener du café produit sur place, des gousses de vanille, ou des petits gâteaux. À la fin de la visite, tu auras droit à une dégustation de café avec des petites douceurs. Notre guide nous a appris plein de choses, le tout avec le sourire 😃

Domaine de Vanibel

🛏️ Nuit au Jardin Malanga – Plus de détails sur notre article dédié à nos bonnes adresses en Guadeloupe.


Jour 10 – Une journée plongée et snorkeling

La réserve Cousteau

La plongée sous-marine est une activité que nous voulions tester depuis longtemps. En allant en Guadeloupe, l’occasion était trop belle pour la manquer. Nous avons donc choisi de faire notre baptême avec bouteilles dans la réserve Cousteau.

Nous avons choisi « Les Heures Saines » pour cette excursion et nous tenons à remercier nos accompagnateurs qui ont été au top et nous ont permis de vivre une expérience incroyable. La réserve Cousteau est un aquarium géant et il y a une multitude de poissons, c’est magique.

Comme il s’agissait d’un baptême, on était accompagné individuellement ce qui est rassurant. Ça permet de se familiariser avec le matériel en confiance et de profiter sans risque. Tu descendras à 5-10 mètres maximum mais c’est déjà bien suffisant pour en profiter. Au niveau du tarif, compte 63 € par personne pour 30 minutes de plongée. En tout, la sortie dure environ 2h, tu plonges deux par deux à tour de rôle. En attendant ton tour, tu pourras observer les fonds marins avec masques et tubas.

Réserve Cousteau
Réserve Cousteau
Réserve Cousteau

La plage de Malendure

Après notre baptême de plongée, on voulait encore profiter de la plage et nous avons tenté d’observer des tortues sur la plage de Malendure. Mission réussie ! C’est un spot connu pour ça et nous avons pu en observer.

La plage est très sympa et il y a des petites cabanes avec des spécialités comme le bokkit. Parfait une pause déjeuner au bord de l’eau.

Plage de Malendure

Le coucher de soleil sur la plage de Petite Anse

Juste à côté de notre gîte se trouvait la plage de Petite Anse, nous en avons profité pour aller voir le coucher de soleil. On a pu observer le soleil se coucher derrière les mats des bateaux en illuminant la mer et le sable de jolies couleurs dorées. Un très beau moment, les pieds dans le sable.

Coucher de soleil sur la plage de Petite Anse

🛏️ Nuit au gîte du domaine de Petite Anse (réservation sur Booking).


Jour 11 – Une nouvelle journée au cœur de la nature

La cascade aux écrevisses

On débute notre journée en allant découvrir la cascade aux écrevisses. Elle est très connue et très facile d’accès. Depuis le parking, il faut à peine 5 minutes pour la voir. Comparées aux cascades d’Islande, elles sont moins impressionnantes ici mais ce qui est magnifique, c’est l’atmosphère qui est très différente. Ici c’est la forêt tropicale, la végétation est luxuriante et c’est absolument magnifique.

Cascade aux écrevisses

Le saut d’Acomat

Le saut d’Acomat est un peu plus difficile d’accès, il faut descendre à travers la forêt, les racines des arbres et les rochers pendant une vingtaine de minutes. Sur place, tu pourras te baigner dans les bassins naturels, il est en revanche déconseillé de le faire au niveau de la cascade qui peut t’entraîner au fond.

C’est un endroit un peu moins fréquenté, tu seras vraiment immergé en pleine nature. Nous n’avons croisé que deux personnes qui se baignaient sinon on était seuls au monde. 

Saut d'Acomat

Les plages de Deshaies

Malheureusement pour nous, il pleuvait ce jour-là, nous avons dû attendre à plusieurs reprises sous les cocotiers que les averses passent. Malgré tout, les plages de Deshaies sont vraiment très belles. Nous avons fait la plage de Grande Anse, la plus célèbre avec une longue étendue de sable dorée et la plage de la Perle, plus petite et moins fréquentée.

Plages de Deshaies en Guadeloupe
Plages de Deshaies en Guadeloupe
Plages de Deshaies en Guadeloupe

Des plages, ce n’est pas ce qu’il manque ici ! Tu auras l’embarras du choix et elles sont toutes plus belles les unes que les autres.

Une excursion à Grand Cul de sac Marin

L’après-midi, nous avons choisi une nouvelle excursion avec « Blue Lagoon Excursion ». Au programme, une balade en bateau à Grand Cul de Sac Marin de 4h30 pour un tarif de 49 € par personne.

On commence par découvrir l’îlet Caret, il s’agit d’une petite île de sable blanc, il en existe plusieurs comme celle-ci. Ces bancs de sables se forment sur les hauts fonds et créent de petites îles qui peuvent s’agrandir et même disparaître au fil du temps.

Excursion à Grand Cul de sac Marin - Îlet Caret

Toute cette zone est protégée grâce à la barrière de corail de 25 km de long ce qui fait de cette réserve une véritable nurserie. De nombreuses espèces y vivent, on a pu observer de magnifiques étoiles de mer allant du jaune au rouge avant de poursuivre la balade à travers la mangrove.

La mangrove est un écosystème particulier et très développé dans le secteur. D’année en année, elle s’étend. Le palétuvier rouge est l’une des espèces les plus présentes, on le reconnaît à ses racines aériennes enchevêtrées. À l’abri des racines, c’est tout un écosystème qui s’y développe.

Excursion à Grand Cul de sac Marin - Mangrove
Excursion à Grand Cul de sac Marin - Mangrove

Après une bonne heure dans la mangrove, on se dirige en mer vers des « bébés mangroves » ce sont de petits bosquets en création et qui un jour constitueront une nouvelle mangrove. Ici, on sort les masques et les tubas pour aller découvrir tous les bébés poissons qui grandissent à l’abri des prédateurs.

On reprend le bateau direction une épave échouée pour observer de nouveaux des poissons, plus gros cette fois et nous observerons même des poissons lions. Cette épave a volontairement été déposé sur les fonds marins pour offrir un refuge aux poissons et devenir une zone d’observation de ces espèces.

🛏️ Nuit à « La Kaz d’Evania » à Sainte-Rose (réservation sur Booking).


Jour 12 – La flore tropicale de Deshaies

Le jardin botanique de Deshaies

Avant de prendre le ferry direction Marie-Galante, nous avons passé la matinée au jardin botanique de Deshaies. Pour la petite histoire, le jardin est l’ancienne propriété de Coluche.

La flore tropicale est mise à l’honneur, le long des allées du parc, les différentes espèces se succèdent. Ici, les orchidées poussent dans les arbres et c’est magnifique. Le parc possède également une cascade et un torrent. On a également vu de nombreuses espèces de cactus très impressionnants.

Jardin Botanique de Deshaies Guadeloupe
Jardin Botanique de Deshaies Guadeloupe

La faune n’est pas oubliée avec notamment des aras, des flamants roses, des loriquets et des carpes koï. Tu pourras même participer au nourrissage de certains animaux en achetant de la nourriture à l’entrée du parc.

Jardin Botanique de Deshaies Guadeloupe

La visite a été très agréable mais nous avons préféré les jardins de Valombreuse qui sont plus sauvages, avec des espaces mieux définis ce qui permet de passer d’un univers à l’autre.

⛴️ Départ en Ferry pour Marie-Galante


Jours 13 et 14 – Marie-Galante

La chose qui nous a le plus séduite à Marie-Galante, c’est la beauté de ses plages. L’île en elle-même est beaucoup plus grande que les Saintes donc moins sauvage. Par contre, les plages sont les plus belles selon nous. Mais il y a pleins d’autres choses à découvrir en dehors du farniente.

On te parle plus précisément de nos deux journées à Marie-Galante dans notre article dédié : 2 jours sur l’île de Marie-Galante en Guadeloupe.

Anse Canot à Marie-Galante en Guadeloupe

Jour 15 – Notre dernier jour !

Pointe-à-Pitre

Après avoir failli louper le ferry à Marie-Galante à cause du taxi qui nous a posé un lapin… nous voici de retour à Point-à-Pitre pour quelques heures avant de rejoindre l’aéroport pour le voyage de retour.

Nous en profitons pour nous balader dans les rues de la capitale, en faisant un peu les boutiques. Le marché aux épices est très sympa et coloré, on te le conseille.

Marché aux épices - Pointe-à-Pitre Guadeloupe

Tout autour de ce marché, nous t’invitons à te perdre dans les ruelles. À te diriger vers la place de la Victoire, très animée avec des restaurants et des cafés. Tu pourras également visiter la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul ou te promener le long de la Marina. Si tu as le temps, tu pourras te rendre au Mémorial ACTe, Centre caribéen d’expressions et de mémoire de la traite et de l’esclavage à l’architecture unique dans la Caraïbe. Il est situé dans la rade du port. Malheureusement, nous n’avions pas assez de temps pour le visiter.

Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul de Pointe-à-Pitre

Retour en France avec Air Caraïbes

Toute bonne chose a une fin, l’heure du retour a sonné, nous voici de nouveau à l’aéroport. Notre vol avec Air Caraïbes nous ramène à Paris. Pour prolonger un peu les vacances, nous avons eu la chance de profiter du hublot et ça, on adore. Le hublot, c’est la vie !

Air Caraïbes

La Guadeloupe nous a vraiment séduite, on a passé 15 jours formidables où l’on a pu se reposer, prendre le temps de profiter en amoureux, tout en découvrant des paysages formidables. Nous ne pouvons que te conseiller de découvrir cette île aux multiples facettes sans oublier de tester le jus de goyave dont on est tombé amoureux.


Ce voyage en Guadeloupe est en collaboration avec Aïr Caraïbes, Rentiles, Des Hôtels et des Îles, les Trésors de Laurelia, Le M hôtel et le Coco Beach Resort.

As-tu aimé cet article ?

Autres articles

2 commentaires

Journée snorkeling à Petite Terre, l’île aux iguanes - Voyageurs français 13 mai 2023 - 22 h 18 min

[…] avons un article qui retrace notre itinéraire de 2 semaines en Guadeloupe. Si tu ne l’as pas encore lu, il devrait te plaire et te guider au […]

Reply
2 jours sur l’île de Marie-Galante en Guadeloupe - Voyageurs français 13 mai 2023 - 22 h 20 min

[…] nous prenons le ferry qui va nous ramener à Point-à-Pitre. Si tu souhaites découvrir notre itinéraire de deux semaines en Guadeloupe nous t’invitons à découvrir notre article […]

Reply

Laisser un commentaire